Sybilla Tiburtina

CAVT n. 275

prose

Historiographie, prophéties, biographies non hagiographiques

0951-1015

112

  • Ernst Sackur, Sibyllinische Texte und Forschungen. Pseudomethodius, Adso und die tiburtinische Sibylle, Halle a. S. : M. Niemeyer, 1898.
  • J. Haffen, Contribution à l'étude de la Sibylle médiévale. Étude et édition du ms. B.N., f. fr. 25407 fol. 160v-172v : le livre de Sibile, Paris : Les Belles Lettres, 1984 (à p. 51-52 sont mentionnés 130 mss, mais seulement pour 8 d'entre eux on précise la cote).
  • B. McGinn, "Oracular Transformations : the Sibylla Tiburtina in the Middle Ages", dans I. Chirassi Colombo (éd.), Sibille e linguaggi oracolari. Mito, storia, tradizione, Pisa - Roma, 1998, p. 603-644.
  • A. Holdenried, The Sibyl and her scribes. Manuscripts and Interpretation of the Latin Sibylla Tiburtina c. 1050-1500, Aldershot : Ashgate, 2006.
  • La première traduction latine date de la fin du IVe siècle (378-390) et est perdue. Une réadaptation latine date du Xe - XIe siècle : ses premiers témoins manuscrits datent du XIe siècle.

Signaler un complément d'information

Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), "Notice de Sybilla Tiburtina, , dans Pascale Bourgain, Dominique Stutzmann, FAMA : Œuvres latines médiévales à succès, 2018 (permalink : https://fama.irht.cnrs.fr/oeuvre/629512). Consultation du 14/04/2024.

Sybilla Tiburtina