De mineralibus

Albertus Magnus (1200?-1280)

CALMA I.2, p. 123

prose

Encyclopédies, géographie, sciences de la nature (connaissance du monde)

1255-1263

139

  • éd. Oppenheim : Jacob Köbel, 1518.
  • éd. Borgnet, V, 1-102.
  • W. Fauser, Codices manuscripti operum Alberti Magni. Pars I : Opera genuina, Münster : Aschendorff, 1982, 67-81, 473 (liste de 139 mss).
  • U. Neddermeyer, Von der Handschrift zum gedruckten Buch, 2 vol., Wiesbaden, 1998, vol. II, p. 726 (signale 138 mss sans en donner la liste).
  • I. Draelants, "La science encyclopédique des pierres au 13e siècle : l’apogée d’une veine minéralogique", dans Cl. Thomasset – J. Ducos – J.-P. Chambon, éds., Aux origines de la géologie de l’Antiquité au Moyen Âge. Actes du colloque international 10-12 mars 2005, Paris Sorbonne (Paris IV), Paris : Champion, 2010, p. 91-139.
  • Autre titre : Mineralia.
  • Le recensement de la tradition manuscrite est en cours par Mme Isabelle Draelants (IRHT).

Submit complementary information

Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), "Notice de De mineralibus, Albertus Magnus (1200?-1280), dans Pascale Bourgain, Dominique Stutzmann, FAMA : Œuvres latines médiévales à succès, 2018 (permalink : http://fama.irht.cnrs.fr/oeuvre/272710). Consultation du 16/01/2021.

De mineralibus

Albertus Magnus (1200?-1280)