Visio Tnugdali

http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb120621818

prose

Apocryphes, visions

1149-1149

169

  • A. Wagner (éd.), Visio Tnugdali, Erlangen, 1882.
  • H. Spilling, Die Visio Tnugdali : Eigenart und Stellung in der mittelalterlichen Visionsliteratur bis zum Ende des 12. Jahrhunderts, München : Arbeo-Gesellschaft, 1975.
  • Marie-Odile Garrigues, L’œuvre d'Honorius Augustodunensis : inventaire critique, 2 vol., Montréal, 1978, p. 365-386 (plus de 50 mss pour la version latine ; plus de 150 mss pour les traductions, en plusieurs langues vernaculaires).
  • N.F. Palmer, Visio Tnugdali. The german and deutsch translations and their circulation in the later Middle Ages, Munich, 1982.
  • P. Dinzelbacher, Mittelalterliche Visionsliteratur : eine Anthologie, Darmstadt : Wissenschaftliche Buchgesellschaft, 1989, p. 86 (affirme plus de 150 mss pour la version latine).
  • U. Neddermeyer, Von der Handschrift zum gedruckten Buch, 2 vol., Wiesbaden, 1998, vol. II, p. 746 (signale 169 mss sur la base de l'étude de Palmer, sans en donner la liste).
  • B. Pfeil, Die Vision des Tnugdalus Albers von Windberg: Literatur- und Frömmigkeitsgeschichte im ausgehenden 12. Jahrhundert, mit einer Edition der lateinischen "Visio Tnugdali" aus Clm 22254, Frankfurt A.M., 1999.
  • Version latine primitive en prose rimée, écrite en Allemagne, sans doute à Ratisbonne, au XIIe s. (1149). Comprend 24 chapitres, un prologue et une conclusion et fait partie des "visions" médiévales apocalyptiques. - "Le chevalier Tondale visite en esprit le royaume de la mort avant de retourner au bout de trois jours dans sa dépouille inanimée, épouvanté et repenti...".
  • D'après Garrigues, l’œuvre est d'Honorius Augustodunensis.

Submit complementary information

Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), "Notice de Visio Tnugdali, , dans Pascale Bourgain, Dominique Stutzmann, FAMA : Œuvres latines médiévales à succès, 2015 (permalink : http://fama.irht.cnrs.fr/oeuvre/254320). Consultation du 07/03/2021.

Visio Tnugdali