Bernardus Claraevallensis (pseudo), Meditationes piissimae de cognitione humanae conditionis

Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, lat. 01920, fol. 137ra-144va

1301-1400

Avignon

* Ms de prix copié et enluminé primitivement en Avignon, puis complété vers 1380-1390 à Pavie et passé à une date indéterminée dans la bibliothèque des ducs de Milan.
* « Incipiunt meditationes beati Bernardi abbatis valde utiles. Multi multa sciunt… - …Deum glorie qui vivit et regnat in secula seculorum ».
* Corpus augustinien mêlant œuvres authentiques et apocryphes, Ambroise et autres Pères.

  • F. Avril et M.-T. Gousset, Manuscrits enluminés d’origine italienne, t. 3, XIVe s. I. Lombardie-Ligurie, Paris, 2005, n° 26, p. 57-58.

Signaler un complément d'information

Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), "Notice de Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, lat. 01920, fol. 137ra-144va", dans Pascale Bourgain, Dominique Stutzmann, FAMA : Œuvres latines médiévales à succès, 2015 (permalink : http://fama.irht.cnrs.fr/manuscrit/33990). Consultation du 21/07/2019.

Paris, Bibliothèque nationale de France, Manuscrits, lat. 01920, fol. 137ra-144va