Bernardus Claraevallensis (pseudo), Meditationes piissimae de cognitione humanae conditionis

Fiecht, St. Georgenberg Stiftsbibliothek, 101, fol. 138r-162v

1501-1600

Autriche

« Divi Bernhardi abbatis ad humane conditionis cognitionem meditationes devotissime. Capitulum primum. Multi mula (sic) sciunt… - ...quam longa exercitacio malicie huius/ » (le texte se finit abruptement à la fin du ch. 15, ch. 13 dans PL 184, 505).
C’est une copie faite d’après une édition incunable ou du début XVIe s.

Signaler un complément d'information

Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), "Notice de Fiecht, St. Georgenberg Stiftsbibliothek, 101, fol. 138r-162v", dans Pascale Bourgain, Dominique Stutzmann, FAMA : Œuvres latines médiévales à succès, 2015 (permalink : http://fama.irht.cnrs.fr/manuscrit/33685). Consultation du 18/07/2019.

Fiecht, St. Georgenberg Stiftsbibliothek, 101, fol. 138r-162v