Opus tripartitum

Johannes Gerson (1363-1429)

Bloomfield, Incipits, n° 734

prose

Édification, dévotion, ouvrages moraux

1404-1408

176

  • Iohannes Gerson, Opera omnia, éd. Ellies du Pin, Antwerpiae, 1706, vol. I, p. 425-450.
  • Bloomfield, Incipits..., n° 734 (liste de 160 mss).
  • G. Ouy, Gerson bilingue : les deux rédactions, latine et française, de quelques œuvres du chancelier parisien, Paris : H. Champion, 1998.
  • BAMAT (dépouillement en cours : 16 mss ajoutés à la liste de Bloomfield).
  • L’œuvre est composée de trois traités (De decem praeceptis ; de confessione ; de scientia mortis). Palémon Glorieux considère que c'est la traduction latine, peut-être par Gerson lui même, du Triparti français (cf. Œuvres complètes, vol. I, p. 42 et vol. VII, n° 312, 330, 332), alors que Gilbert Ouy pense que les deux textes mis en forme dérivent d'un premier jet latin.
  • Autres titres : De praeceptis, de confessione et de scientia mortis ; Opusculum tripartitum ; Speculum aureum.
  • Date : Glorieux date la version française entre 1400-1403. Gilbert Ouy propose de dater l’œuvre latine avant 1408.

Submit complementary information

trier par : shelfmark date origine

Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), "Notice de Opus tripartitum, Johannes Gerson (1363-1429), dans Pascale Bourgain, Dominique Stutzmann, FAMA : Œuvres latines médiévales à succès, 2019 (permalink : http://fama.irht.cnrs.fr/en/oeuvre/268826). Consultation du 23/08/2019.

Opus tripartitum

Johannes Gerson (1363-1429)