Etymologiae

Isidorus Hispalensis (0560?-0636)

http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb13179089z

prose

Encyclopédies, géographie, sciences de la nature (connaissance du monde)

0630-0640

444+

  • Isidorus, Etymologiae, éd. W.M. Lindsay, Oxford, 1911.
  • A. Dold - J. Duft, Die älteste irische Handschriften-Reliquie der Stiftsbibliothek St. Gallen mit Texten aus Isidors Étymologien, Beuron, 1955.
  • J.M. Fernández Catón, Las Etimologías en la tradición manuscrita medieval, estudiada por el Prof. Dr Anspach, León, Centro de estudios y investigación ‘San Isidoro’, 1966 (une copie au séminaire de latin médiéval de l'Université de Münster et une autre à l’École des chartes, Paris). (liste de notices numérotées de 1 à 967, mais en réalité il s'agit d'environs 1080 notices de mss).
  • M. Reydellet, « La diffusion des Origines d’Isidore de Séville au haut Moyen Âge », École française de Rome. Mélanges d’archéologie et
    d’histoire 78 (1966), p. 384–436.
  • U. Schindel, « Zur frühen Überlieferungsgeschichte der Etymologiae Isidors von Sevilla », Studi Medievali, 29 (1988), p. 587-605.
  • San Isidoro de Sevilla, Etimologías : edicion bilingue ; texto latino, version española y notas por José Oroz Reta,... y Manuel-A. Marcos Casquero,... ; Madrid : Biblioteca de autores cristianos, 2004.
  • Baudouin Van den Abeele, « La tradition manuscrite des Étymologies d’Isidore de Séville. Pour une reprise en main du dossier », Cahiers de recherches médiévales 16 (2008), 195-205 (en ligne : http://crm.revues.org/10822).
  • Te.Tra. II, p. 274-275 : Carmen Codoñer signale 43 mss entre VIIIe et XIe siècle.
  • Dold - Duft : découverte du plus ancien témoin connu, un manuscrit du VIIe siècle, conservé de façon fragmentaire à la bibliothèque de St-Gall, sous la cote 1399 a.1.
  • Van den Abeele remet en question la liste publiée par Catón-Anspach (1080 notices de mss) et affirme : "Si l’on compte tous les codices transmettant le texte complet ou une portion substantielle du texte (deux livres ou plus), on en retient moins de la moitié, 455 pour être exact. Les autres sont de nature très diversifiée. On y rencontre bon nombre de témoins où sont copiés des extraits plus ou moins longs de l’encyclopédie, parfois jusqu’à un livre complet, mais le plus souvent il s’agit de quelques feuillets dans un codex de miscellanées."
  • L'enregistrement des mss dans FAMA a été réalisé, après vérification ponctuelle, par Eleonora Celora que nous remercions vivement. Les mss enregistrés témoignent d'un livre ou de plusieurs livres des Étymologies : ils sont au nombre de 444. Ils restent 32 mss pour lesquels la vérification n'a pas été possible (février 2019). Les autres mss recensés par Catón-Anspach ne comportent qu'un extrait de longueur inférieure à un livre.

Submit complementary information

trier par : shelfmark date origine

Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), "Notice de Etymologiae, Isidorus Hispalensis (0560?-0636), dans Pascale Bourgain, Dominique Stutzmann, FAMA : Œuvres latines médiévales à succès, 2019 (permalink : http://fama.irht.cnrs.fr/en/oeuvre/254311). Consultation du 16/09/2019.

Etymologiae

Isidorus Hispalensis (0560?-0636)